Grand Corps Malade

Grand Corps Malade a sorti son dernier album Plan B en Février 2018. Il n’était pas encore venu nous le présente mais, ça y est, dans quelques semaines, le slameur sera chez nous pour nous faire partager son bonheur d’être sur scène avec Le Tour du Plan B. Souvenez-vous, Grand Corps Malade sort son 1er album en 2006. Douze ans après, avec Plan B, l’artiste est fidèle à son registre de prédilection: le slam. Cette poésie urbaine a commencé à prendre des galons grâce à Grand Corps Malade qui l’a rendu populaire en y adjoignant de la musique. Habituellement uniquement vocal, le slam de Grand Corps Malade, ce sont des textes posés sur une musique qui n’est là que pour donner plus de corps aux paroles. Mais là, dans cet album, Plan B, Grand Corps Malade s’essaye à la chanson, un peu, pas beaucoup mais juste assez pour montrer que la pratique le titille… Le 29 Novembre, il sera sur Pau à l’occasion de son Tour du plan B.

Un concert dans lequel, encore une fois, il va se livrer car il ne faut pas s’y tromper, nombre de titres de l’album sont directement inspirés de sa vie, des difficultés qu’il a pu rencontrer et qu’il a surmontées (Plan B, quand la
vie ne nous fait pas de cadeau – Acouphènes, emprunt de nostalgie résiliente – La Syllabe au rebond, un texte écrit au millimètre qui met en parallèle sa passion initiale pour le basket et celle qui l’a remplacée: l’écriture -1000 vies, un bilan des différentes étapes de sa propre vie).


Ce concert, c’est aussi l’occasion d’entendre en live le générique de son film Patients: Espoir adapté. Grand Corps Malade, c’est une force d’adaptation et beaucoup d’humour. Dans Le langage du Corps, il s’amuse avec les expressions toutes faites du corps humain. Il passe des message aussi: on a tous besoin des autres Ensemble ou bien Je te donne ma parole, un playdoyer pour le don. Il s’engage aussi: Au feu rouge raconte l’histoire d’une réfugiée syrienne qui fait la manche…au feu rouge et il accuse! Patrick Balkani a maintenant sa propre chanson. Avec sa voix très rauque, son parlé et le rythme qu’il donne à cette chanson, on dirait presque du Renaud.

Patrick, à l’image de Tu peux déjà, un texte écrit pour son fils, sont des chansons et non des slams, chantées par Grand Corps Malade lui-même et c’est lui qui le dit à son fils, dans sa chanson, « Tu peux déjà te moquer de moi, et te vanter d’être le 1er à m’avoir fait chanter ». La famille est son ancrage et cela transparaît décidément dans cet album puisqu’on y retrouve un slam pour sa mère, une magnifique chanson d’amour pour sa femme et des chansons pour ses enfants. Parrain de l’association Pour un sourire, il n’oublie pas Issam, ce petit enfant mort d’un cancer à qui il dédit un texte hommage à son courage.

Certains de ses textes sont décidément de véritables photographies du monde actuel, avec sa beauté, ses excès, ses défauts et ses qualités, à l’image de Sur la lune. Un concert qui devrait promettre une belle émotion. Le Tour du plan B, c’est ce moment de moitié de vie, où il a déjà l’impression d’en avoir vécue 1000. Son plan A lui a été volé par la vie mais, lui, il a avait un plan B qu’il semble avoir plutôt pas mal réussit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *